Présidentielle/ RHDP : la direction centrale de campagne chargée de la société civile rencontre les organisations de défense des droits de l’homme

La Direction centrale de campagne chargée de la société civile a rencontré les organisations de défense des droits de l’homme, ce jeudi, à l’espace Kicom dans la commune du Plateau.

Au menu des échanges, mettre en exergue toutes les actions menées du président Alassane Ouattara, candidat du RHDP à la prochaine présidentielle, en matière de droits de l’hommes. 

A cet titre, la coordonnatrice de la cellule des droits l’homme relève qu’ADO « a guéri plusieurs maux, notamment en apportant la stabilité sociale et économique, en ramenant la paix à travers les actions de réconciliation nationale ».

Quant à Camara Loukimane, membre du présidium de la Direction Centrale chargée de la société civile, a souligné le rôle important des acteurs de la société civile, composante essentielle, de la démocratie, de l’Etat de droit relatif aux ambitions du candidat ADO. 

Par ailleurs, il a rappelé qu’après quatre années de gestion le président Alassane Ouattara présente un bilan satisfaisant en matière des droits de l’homme, raison pour laquelle, il exhorte les défenseurs des droits de l’homme à lui accorder un autre mandat.

Les représentants des défenseurs des droits de l’homme, entres autres, la LIDHO, le Forum des ONG, l’OIDH ; l’APDH ont à tour de rôle marqué leur satisfaction concernant les actions posées par le président candidat en matière de droit de l’homme. 

Toutefois, ils déclarent qu’il reste beaucoup à faire au niveau de l’éducation, du social, de la sécurité…

En outre, ils ont aussi exhorté à la prise du décret relatif à la loi portant sur la protection des défenseurs des droits de l’homme, au dépôt des rapports de la CDE et de celle déclaré de la Charte Africaine, à l’amélioration du cadre de vie des détenus juvénile, à l’interdiction des débits de boissons aux alentours des écoles, l’accès à l’information. 

« Nous nous ferons fort de mettre en place au soir du 25 octobre 2015 un état de droit », a promis pour sa part M. Loukimane . 

Akossi Benjo, Directeur National de campagne venu soutenir ses pairs a remercié tous les participants et tous les acteurs des organisations de la société civile. 

Enfin, il a invité l’assemblée à épouser le projet de société du candidat ADO : l’ivoirien nouveau ; car c’est la qualité des hommes qui fait des institutions fortes.

Selon M. Bendjoi, « ADO est une chance exceptionnelle pour nous lancer sur la route de l’émergence afin de nous sortir de la misère ».

 

Source : abidjan.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *