DECLARATION DU FORUM DES ONG ET ASSOCIATIONS D’AIDE A L’ENFANCE EN DIFFICULTE RELATIVE A LA SITUATION DES ENFANTS PENDANT LES CAMPAGNES ELECTORALES

La nation ivoirienne vit depuis le Jeudi 15 Octobre 2020, sur toute l’étendue du territoire, la campagne électorale pour la présidentielle du 31 Octobre 2020.

Comme à l’accoutumée, les échéances électorales dans nos Etats Africains sont toujours accompagnées de tensions politico-sociales. La Côte d’Ivoire ne fait pas exception à cette tradition eu égard à son histoire électorale marquée de violences et de crises.

Depuis un certain moment en Côte d’Ivoire, nous observons avec regret la montée des tensions dues à la contestation de la candidature de Monsieur Alassane Ouattara à la Présidentielle du 31 Octobre 2020 par les partis politiques opposants. Dans ce contexte de violences de tous genres qui tend à s’intensifier de jour en jour, triste est de constater la présence des enfants sur les sites de meeting et autour des caravanes des partis politiques. Ce qui expose les enfants aux blessures légères ou graves dues aux bousculades. D’autres enfants sont victimes d’accidents de circulation avec les motocyclistes qui suivent les caravanes. Par ailleurs, nous assistons à la résurgence du phénomène d’enfants égarés.

Face à ce constat, la Société Civile pour la protection de l’enfant, à travers le Forum des ONG et
Associations d’Aide à l’Enfance en Difficulté :
1. Condamne la présence des enfants dans ces lieux de manifestations politiques et rappelle que l’enfant (être âgé de moins de 18 ans révolus) n’a pas droit de vote selon le Droit positif  ivoirien en vigueur ;
2. Recommande aux partis politiques de prendre toutes les dispositions pour maintenir les enfants à l’écart des sites et caravanes de meeting ;
3. Interpelle l’opinion nationale et internationale sur la protection de l’enfant en cette période électorale sensible ;
4. Encourage les ONG à intensifier la sensibilisation des communautés aux techniques de protection des enfants en général et en période de trouble en particulier ;
5. Appelle les parents à être plus responsables et très vigilants en cette période d’échéance électorale ;
6. Demande aux enfants de ne pas suivre les caravanes de mobilisation et à s’éloigner des sites de meeting politique.

Fait à Abidjan, le 26 Octobre 2020

Le Président
KOFFI KOUAME BOITENIN

 

Télécharger La déclaration

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *